PictoargentEn retrouvant sa reconnaissance institutionnelle, l’AFESPED serait en mesure d’assurer plusieurs services et de  soutenir une multitude d’initiatives par et pour les étudiants et étudiantes. Notre association servirait en ce sens de catalyseur de ressources pour permettre à ses membres de réaliser leurs projets, que ceux-ci soient de nature académique, parascolaire ou militante.

L’AFESPED permet la réalisation de projets collectifs

Durant son existence, l’AFESPED versait un financement récurrent à plusieurs groupes importants pour l’UQAM :

  • Bureau de placement en Droit
  • Centre d’aide en Science politique Paulo Freire
  • Journal étudiant Union libre
  • Clinique juridique Pro Bono UQAM
  • Institut de recherche et d’information socioéconomique
  • Atelier de vélo BQAM
  • Groupe de solidarité alimentaire Ras-le-bol

Ces organisations œuvrent dans de multiples domaines et offrent plusieurs services aux étudiants et étudiantes. Elles aident les membres de l’AFESPED dans leurs recherches professionnelles, offrent des outils d’aide à l’apprentissage, rendent des plateformes médiatiques disponibles, permettent l’accessibilité aux services juridiques, promeuvent et financent la recherche scientifique, forment à la réparation de leurs vélos… et les nourrissent gratuitement.

En outre, l’AFESPED avait un budget alloué aux projets étudiants en dehors des subventions récurrentes. Grâce à ce fonds, les étudiants et étudiantes peuvent participer à des formations, à des simulations, à des activités militantes et autres.

Des services à tous les membres

En plus du financement majeur que l’AFESPED octroierait à une multitude d’initiatives et d’organisations, l’association permettrait un accès permanent aux locaux de l’UQAM pour des projets d’envergure. De ces projets, on compte entre autres le Café Aquin, dont les locaux dépendent d’une entente tripartite entre l’AFESPED, l’AFESH et l’UQAM.

Chaque session, ce serait également des partys et autres événements socioculturels qui seraient organisés dans le but de permettre à tous et à toutes de se rencontrer et d’échanger. Au besoin, les membres pourraient trouver à l’AFESPED les ressources nécessaires afin de déposer un grief académique ou trouver des réponses à la plupart de leurs questions reliées aux cours et au fonctionnement de l’UQAM.