PictomainsL’AFESPED est une organisation étudiante qui a pour but de défendre les intérêts matériels, académiques, intellectuels et culturels des étudiantes et des étudiants en Science politique et en Droit, tant au sein de l’UQAM qu’au niveau national. Par le biais de ses structures démocratiques, l’AFESPED mise sur l’information et la participation de ses membres pour prendre position, établir des plans d’action et mener des luttes à propos de l’éducation et d’autres enjeux sociaux. Elle vise à promouvoir des valeurs de démocratie directe, de solidarité, de justice sociale, affirmant que ces valeurs sont indispensables à une société en permanente évolution dans laquelle les étudiantes et les étudiants sont amené-e-s à prendre position pour la défense et la promotion de leurs intérêts et de leurs droits.

L’AFESPED dans l’université

À l’échelle de la faculté et face à l’UQAM, l’AFESPED aurait pour mandat de défendre tout-e membre ayant besoin d’appui ou de ressources dans un conflit avec l’administration ou avec un-e enseignant-e. Qu’il s’agisse des conditions d’études et de vie, d’un enseignement de qualité, ou de questions pédagogiques, l’AFESPED travaillerait à l’amélioration de la condition étudiante et lutterait pour le maintien d’un système d’éducation public où la pensée critique participe à l’émancipation de toute la société.

Nos structures

L’organe privilégié et suprême de l’AFESPED est l’Assemblée générale, laquelle permet de réfléchir collectivement sur les questions qui nous préoccupent. L’Assemblée générale permet la mise en commun de réflexions pour agir ensemble et poser des actions concertées tant vis-à-vis des enjeux politiques qu’en rapport au fonctionnement interne de l’association.

La structure organisationnelle et décisionnelle de l’AFESPED implique par ailleurs une obligation de transparence de la part du Comité exécutif, de même que le respect et la promotion des principes de démocratie directe et de justice sociale. Ce dernier, pour porter la voix des membres de l’AFESPED, miserait sur la coordination avec les associations modulaires ainsi que la concertation avec les autres associations facultaires, les autres syndicats du campus et les organisations nationales.

La conciliation des spécificités propres à chacun des programmes qui composent la faculté s’opérerait à travers le Comité Intermodulaire (CIM) de l’AFESPED. Ce dernier permettrait de faire le pont entre les différentes associations modulaires et leurs intérêts et luttes qui leur sont propres, mais aussi d’entretenir des liens pertinents entre les différents comités exécutifs et leurs enjeux communs. Ce comité aurait également comme mandat d’attribuer les subventions décernées par l’association.